Lignes 16 et 17 du métro de Paris

Dimensionnement traction d'une partie des lignes 16 et 17 sous différents horizons de mise en service

Maître d’Ouvrage : Société du Grand Paris
Planning de réalisation : Ouvertures successives en Mars 2024, Décembre 2024 et 2027
Maître d'Œuvre : EGIS / SETEC
Entreprises Travaux : EQUANS
Bureau d'Etudes : TRACTEDIS (en charge des études de simulation et de dimensionnement)

Description du projet


La ligne 16 sera la ligne de l’est de la métropole du Grand Paris. Elle desservira 10 gares dont 8 seront interconnectées avec le reste du réseau. Ces 29 km de métro automatique permettront de faire transiter 200 000 personnes par jour. La ligne 16 partagera une partie de son tronçon avec la ligne 17. Celles-ci se sépareront à la gare du Bourget. La ligne 17 aura pour terminus le Mesnil-Amelot tout en passant par les aéroports du Bourget et de Charles de Gaulle.

Nos Prestations


TRACTEDIS est en charge de la simulation traction des deux lignes. Les données propres à la ligne (vitesses limites, pentes et rampes, courbes, types du matériel roulant, intervalles entre les trains, etc) sont implantées dans la suite de logiciel SIGNON du concepteur ELBAS.

Plusieurs scénarios sont pris en compte. Ceux-ci varient en fonction des modes dégradés d’exploitation (comme la perte d’un groupe traction) et des services provisoires (trajets sur une partie du tronçon).

A la suite des calculs, il est possible de visualiser les résultats sous forme graphique (tensions de ligne, tensions rail-sol, courants caténaire, courants quadratiques des groupes tractions), d’en récupérer les valeurs critiques pour déterminer la puissance minimale des groupes tractions à installer.

 

Tension caténaire en fonction du point kilométriques de de la Ligne 16.

 

Tension rail – sol en fonction du point kilométrique de la ligne 16.

 

Puissances instantanée et quadratique d’un poste de redressement                                            alimentant un tronçon de la ligne 17.

 

Courants instantanés et quadratique d’un poste de redressement                                      alimentant  un tronçon de la ligne 17.